Le travail au cœur de l'intégration

 

 

 

Facteur d'intégration par excellence, le travail est au cœur de notre société, définissant de nombreux paramètres de la vie des individus: statut social, réseau personnel, temps libre, ressources financières, avec tout ce qui est lié: prestige, privilèges, biens matériels, opportunités professionnelles, activités culturelles et sportives, santé, confort de vie, absence de soucis financiers, etc., etc.

La main-d’œuvre disponible dépassant les besoins du marché de l'emploi, celui-ci est devenu  de très compétitif à excluant. Parallèlement, les spécialisations qui augmentent dans tous les domaines rendent les exigences plus importantes et exclusives.  Ces dernières années, le marché des acteurs (publics et privés) offrant des mesures  visant à outiller les candidats à l'emploi pour s'insérer professionnellement est florissant. Il faut apprendre à se vendre, dit-on. Dans cette optique, on assiste à une sorte de redoublement de moyens et d'efforts visant en premier lieu les chercheurs d'emploi. Or, il faut admettre que la posture omet de considérer une partie importante des acteurs définissant la situation, les employeurs, avec le risque de charger les demandeurs d'emploi de la responsabilité de leur situation et de leur incapacité à rejoindre le marché de l'emploi pour assurer leur subsistance.

 

Paradoxalement, cette situation s'accompagne d'une promotion "sonore" de la diversité et de l'inclusion dans le monde de l'emploi. Malheureusement, il faut bien admettre que le fossé est grand entre les promoteurs du discours et la réalité à laquelle il s'adresse. Son atout est toutefois de s'adresser à la partie trop souvent ignorée de cette réalité: le monde économique, les entreprises, les employeurs. Sa responsabilité sociale n'est pas une question d'image publique (celle-ci annulant celle-là au profit d'une démarche marketing). Au-delà de la responsabilité sociale qui pèse sur les entreprises (responsabilité de former, fournir des conditions de travail décentes, promouvoir l'égalité de traitement et l'égalité des chances au niveau de l'accès et des carrières, permettre à chacun.e de participer à la bonne marche de la société), celles-ci mettent en œuvre des valeurs, des pratiques qui se renvoient à certains modèles de société et qui sont souvent en décalage les discours sur l'inclusion et la diversité, tant les discriminations sont criantes et profondes dans le monde de l'emploi, à commencer par son accès. Les discriminations viennent renforcer la questions pure des besoins dépassant les candidats disponibles sur le marché. 

 

Dans le canton de Vaud et plus largement en Suisse romande, DiverCité promeut la diversité en entreprise depuis 2018. Après avoir travaillé sur l'axe de l'origine uniquement en soutenant l'insertion professionnelle des personnes qualifiées issues de la migration extra-européenne, l'idée est aujourd'hui de considérer plus globalement les parcours atypiques, c'est-à-dire présentant des variations par rapport aux cases prédéfinies dans lesquelles on demande généralement aux candidats à l'emploi de se situer. Au-delà de l'origine, nous nous référons aux parcours qui ne correspondent pas aux standards recherchés:  les expériences et compétences rares développées au cours d'un parcours, les réorientations professionnelles radicales opérées au cours d'un parcours, les engagements personnels pris dans certains domaines, les connaissances développées dans certains domaines peu communs, les risques pris au cours de parcours construit sur mesure, les nombreuses compétences transférables, parfois des conditions de santé particulières. Tout écart ou originalité par rapport à la norme. Les personnes présentant des parcours atypiques peinent à (ré)intégrer le marché de l'emploi. Les services de chômage et les multiples mesures déployées peinent à répondre à les soutenir de façon efficace et à les rendre visible auprès des employeurs. Ils sont confrontés à maintes difficultés d'insertion, malgré des compétences riches et valables.

Cette plateforme s'adresse à aux personnes concernées par des parcours atypiques, ainsi qu'aux employeurs curieux de découvrir des profils rares et ouvert à la richesse de ces parcours!

Visibiliser les parcours atypiques

Des candidats à l'emploi qualifiés, motivés, loyaux, impliqués et formés dans de multiples domaines:

  • Administration

  • Commerce, vente

  • Professions juridiques

  • Management, gestion

  • Economie et finance

  • Communication, traduction

  • Technologie et ingénierie

  • Informatique

  • Construction, bâtiment

  • Logistique et transport

  • Humanitaire, OI

  • Santé

  • Sciences de la vie

  • Social, éducation

  • Enseignement, formation

  • Professions artistiques

  • Hôtellerie, restauration

  • Sécurité

  • Esthétique, soins du corps

  • Bien-être, sport

Cabinet DiverCité, Maupas 10, 1004 Lausanne, Suisse
divercite.conseils@gmail.com / 021 556 55 76 / www.divercite-conseils.com

  • LinkedIn - White Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now